Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont recours à l’approvisionnement en ligne, aussi appelé e-procurement, pour gérer leurs achats de produits ou commandes de prestations de services. Le gain de temps, l’optimisation des process achats et la réduction des coûts liés à ce mode d’approvisionnement en font l’un des leviers de performance des grands groupes comme des petites et moyennes entreprises. Si différentes solutions d’e-procurement existent sur le marché, le modèle de la marketplace B2B est en passe de s’imposer. On vous explique pourquoi.

L’e-procurement, un incontournable pour les acheteurs

L’e-procurement, pour electronic procurement, consiste, pour une entreprise, à effectuer ses achats en ligne. Le principe repose sur une demande d’achat via une interface dédiée d’un catalogue fournisseur, dont les prix sont négociés ou non au préalable. Une fois traitée, la demande se transforme en commande et suit son cours habituel.

La montée du e-commerce, l’apparition de nouvelles technologies et l’évolution du comportement des utilisateurs explique l’abandon progressif du recours aux catalogues papier des fournisseurs, des commandes par téléphone et autres procédés dépassés.

Caractéristiques principales de l’approvisionnement électronique, la dématérialisation et l’automatisation des échanges, permettent de fluidifier le processus achat, offrant ainsi des avantages substantiels aux services achats, financiers et comptables. La diminution des coûts administratifs, combinée au gain de temps qui en résulte, accroit l’efficacité des équipes ainsi que la productivité, puisque la charge de travail est concentrée sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, plus fluide. Les directions achats ont ainsi une meilleure vision sur les fournisseurs. Au final, les dépenses sont optimisées, mieux maîtrisées et c’est la rentabilité qui est gagnante.

Si des logiciels d’approvisionnement en ligne existent sur le marché, ils présentent certaines limites, tels un manque d’ergonomie et une prise en main complexe, additionnés d’investissements conséquents et une complexité dans la gestion des regroupements de commandes multi-fournisseurs. De plus, ils ne sont pas adaptés aux habitudes de navigation et de consommation des acheteurs, dont l’expérience d’achat est façonnée en grande partie par les sites marchands et les marketplaces B2C de type Amazon.

Des contraintes qui expliquent et légitiment la percée du modèle de la place de marché dans le domaine de l’e-procurement !

 

Comment allier transformation digitale et business ?

 

Comment les marketplaces B2B concurrencent les solutions d’e-procurement disponibles sur le marché ?

On peut considérer que la marketplace B2B représente une solution augmentée du système d’approvisionnement on-line dit « classique ». Et si elle propose des fonctionnalités similaires à celles des outils d’e-procurement, elle ne souffre cependant d’aucune comparaison avec ces derniers, en termes de coûts, de flexibilité, d’expérience utilisateur et d’efficacité… ce qui fait évidemment la différence !

En effet, si l’on considère le fonctionnement d’une plateforme d’e-procurement plus traditionnelle, on constate que le parcours d’achat devient rapidement complexe. L’acheteur de l’entreprise accède à la liste des fournisseurs proposant le produit ou le service souhaité, mais doit visiter le site de chaque fournisseur depuis la solution d’achat, pour accéder aux prix négociés en amont et les comparer. Dans ces conditions, le choix est fastidieux et très chronophage, d’autant que le temps passé n’est pas forcément créateur de valeur ! On parle de fonctionnement en « punch out ».

A contrario, la marketplace B2B d’e-procurement permet de sortir de cette logique de « punch out », en présentant des atouts qui ne peuvent que séduire un nombre toujours plus important d’entreprises B2B.

Dans un premier temps, les fournisseurs intègrent eux-mêmes leurs catalogues sur la plateforme, d’une manière aussi simple que rapide. Ils conservent ainsi leur indépendance quant aux produits et services proposés et leur mise à jour et les acheteurs n’ont pas besoin d’intervenir.

Pour les acheteurs, l’atout principal réside dans la centralisation d’une offre multi fournisseurs, ainsi que celle des phases d’achat et de paiement, sur une plateforme digitalisée unique : la gestion des marchands est simplifiée et le gain de temps conséquent ! La préparation des commandes est décentralisée directement aux métiers et clients finaux, qui sélectionnent leurs produit et services depuis la marketplace.

De plus, l’ergonomie est travaillée de manière à ce que les utilisateurs, via une interface « user friendly », soient en mesure de calquer leur expérience professionnelle, sur leurs pratiques d’achat à titre personnel.

La recommandation produit, la fonction recherche et les filtres leur étant familiers, l’accès à l’information et la comparaison sont simplifiés, et le sourcing accéléré ! Ajoutez à cela, la prise en main rapide de l’outil qui diminue le besoin de formation.

Enfin, la possibilité de laisser des avis clients permet également aux acheteurs de limiter les risques d’erreur dans le choix du fournisseur ou du produits/services.

 

À lire aussi : comment le Pôle transport du groupe Atalian a réorganisé ses achats avec une marketplace e-procurement ?

 

Principaux avantages de la marketplace à l’échelle de l’entreprise

De manière générale, le modèle marketplace B2B d’e-procurement constitue un véritable outil de régulation des prix, les fournisseurs pouvant être mis en concurrence, voire « déréférencés ». Le maintien de leur compétitivité et la facilité de comparaison des différentes offres permettent à l’entreprise de réaliser des économies sur les produits et services « sourcés » et diminuent son prix d’achat moyen.

Envisagé comme tel, le modèle marketplace participe à la transformation digitale des process achats et en accroît même l’efficacité. Illustration : la centralisation des pièces comptables et financières concernant l’approvisionnement en ligne, permet, à travers de nombreux KPI intégrés aux dashboards, un reporting regroupé dans un seul outil. Le suivi des commandes et la traçabilité (gestion des imputations ligne à ligne) sont améliorés, les volumes contrôlés et le ROI optimisé ! Et ce n’est pas tout : l’historisation des fournisseurs permet de ne plus les recréer de manière inutile, les « non réguliers » apparaissent sous un même compte pour plus de simplicité, la plateforme offrant assez de flexibilité pour en extraire l’un d’entre eux et créer un compte spécial s’il prend plus d’importance en termes de volumes ou de valeur.

Ce type d’outil d’e-procurement étend donc la dimension des achats au-delà du simple sourcing : l’automatisation des tâches administratives ou chronophages, dégageant du temps aux acheteurs, pour se concentrer sur la création de valeur, la marketplace se positionne comme nouveau levier de performance.

Une condition pour accéder à ce Graal de la fonction achats : opter pour une solution de marketplace en SaaS, par opposition à un développement custom. L’effort demandé reste raisonnable, vous nous l’accorderez !

 

Simplicité, efficacité, rapidité de mise en place et de prise en main, sur fond de gain de temps, de réduction des coûts et de création de valeur : la marketplace B2B en mode SaaS est un outil innovant et sans aucun doute le modèle d’avenir des solutions d’e-procurement, qui profite autant aux acheteurs et qu’aux fournisseurs. Wizaplace, éditeur de marketplaces, vous propose une solution tout-en-un et multi utilisateurs en mode Saas, pour simplifier les achats de votre entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus sur la création d’une marketplace d’e-procurement ?

Prenez contact avec l’un de nos experts pour une démo personnalisée de notre solution de création de marketplace.

Wizaplace - The Marketplace Maker

La solution de création de marketplace tout-en-un

2 quai du commerce, 69009 Lyon
+33 (0)9 67 38 89 55
contact@wizaplace.com

          

S'inscrire à la Newsletter Wizaplace