Comme l’a révélé le Journal du Net dans son édition du 22 mai, Anne Roumanoff va lancer le 28 mai prochain un projet pour le moins disruptif dans le monde du spectacle : une place de marché B2B. 

La marketplace B2B dédiée aux professionnels du spectacle vivant

« C’est une nouvelle place de marché dédiée aux professionnels du spectacle vivant dont je suis en effet la fondatrice », explique Anne Roumanoff au JDN.

L’enjeu : apporter de la transparence dans un secteur assez opaque. « Quand on demande un prix à des prestataires, on nous répond toujours « ça dépend ». Il y a de gros gap. Soit les prestataires vivent dans le mythe de l’artiste hyper riche et pratiquent des prix élevés, soit les artistes débutants ne connaissent pas les prix du marché. En conséquence, tous refusent d’afficher une tarification claire. Cela m’a toujours énervé et c’est une problématique que je souhaite combattre avec cette place de marché qui ouvrira le 28 mai prochain », explique Anne Roumanoff.

Cette marketplace, baptisée La place du Spectacle, s’organisera autour des huit classes de métiers nécessaires à l’organisation d’un spectacle vivant (création, écriture, promotion, …). Laplaceduspectacle.com ouvrira quelques jours avant le Festival d’Avignon, avec une rubrique dédiée, « Jouer au festival off d’Avignon ». Une centaine de prestataires sont d’ores et déjà inscrits, pour plus de 500 prestations de services différentes.

 

La Place du Spectacle : une marketplace réalisée par Wizaplace

Anne Roumanoff a choisi de confier la réalisation et la motorisation de sa marketplace B2B à Wizaplace. Cette plateforme intègre toutes les fonctionnalités B2B et services développés au sein de Wizaplace, notamment la faculté de faire cohabiter différents business modèles sur une même plateforme (génération de leads et vente de prestations, en l’occurrence).

La Place du Spectacle sera hébergée sur des dispositifs personnalisés intégrés dans l’offre de création et d’hébergement de Wizaplace.

 

Retrouvez l’entretien du JDN d’Anne Roumanoff avec Quentin Ebrard en cliquant ici

Articles qui pourraient vous intéresser