Dans la majeure partie des cas, les transactions des marketplaces sont gérées par un Prestataire de Services de Paiement (PSP). Mais quel PSP sélectionner ? Moyens de paiement acceptés, couverture internationale, produits et services autorisés, services optionnels proposés, tarif… Voici 5 critères clés à étudier pour bien choisir le PSP de votre marketplace.

Qu’est-ce qu’un prestataire de services de paiement ?

Le PSP est une entreprise agréée pour offrir des services de paiement. Etablissement de crédit, banque ou encore établissement de paiement, le PSP offre une solution de paiement en ligne, acceptant les cartes de crédit, les virements bancaires ou encore les prélèvements automatiques. Son application concerne tous les paiements digitaux, que ce soit pour le e-commerce, l’e-procurement, la vente de services ou d’abonnements.

Certaines solutions de paiement sont dédiées aux marketplaces. A ce titre, elles présentent la spécificité du principe d’encaissement pour un compte tiers, ce qui signifie que le PSP constitue un intermédiaire entre la marketplace et ses utilisateurs.

Assurant à la fois la protection des acheteurs et celle des vendeurs, gérant les transactions et l’encaissement des fonds, c’est au prestataire de services de paiement qu’il revient de séquestrer les règlements, puis de les redistribuer aux marchands tiers. La particularité des marketplaces à ce sujet, réside dans la possibilité pour l’opérateur de la place de marché, de pouvoir effectuer un seul paiement pour rémunérer plusieurs vendeurs.

Surfant sur le succès du modèle de la place de marché, des PSP tels que Hipay, Lemon Way, Mangopay, Stripe Connect ou encore S-Money se sont multipliés ces dernières années. Choisir son prestataire de services de paiement doit se faire de manière stratégique et éclairée. Il est donc important de bien déterminer les besoins de votre plateforme.

 

Quels sont les critères déterminants pour choisir son PSP ?

Afin de vous orienter vers la bonne solution de paiement, cinq critères déterminants sont à évaluer :

Les moyens de paiement proposés par les PSP

Si actuellement 85% des ventes en ligne en France transitent par une carte bancaire (FEVAD), d’autres moyens de paiement se développent. Et leur prise en charge peut varier selon le PSP choisi. Il est donc essentiel d’avoir une idée précise des attentes des clients sur votre marché afin de déterminer l’ensemble des moyens de paiement à proposer… et par conséquent le PSP adapté !

Les virements via une application telle que Paylib ou une cagnotte de type Lydia, peuvent faire varier les modalités d’encaissement, tout comme les règlements par chèques – encore acceptés en France par le PSP Lemon Way.

Enfin, les services de financement en plusieurs fois, comme Oney Bank ou Cofidis, présentent encore d’autres particularités puisqu’elles fonctionnent par prélèvements SEPA. Dans les faits, ce n’est pas la marketplace qui réalise plusieurs prélèvements SEPA mais l’établissement financier. La marketplace est payée à J+x et le client, lui, est prélevé tous les mois. C’est un gros avantage pour la marketplace qui ne court aucun risque d’incident de paiement.

Il est donc impératif d’être vigilant quant aux moyens de paiement gérés par le prestataire de services de paiement et les besoins de votre marketplace.

Pourquoi le modele marketplace connait-il autant de succès

 

La dimension internationale de la marketplace

Vous avez prévu de développer votre activité à l’international ? Avez-vous vérifié que le PSP sélectionné couvrait les pays dans lesquels vous souhaitez développer votre business ?

Il est important de garder en tête que les systèmes bancaires sont hétérogènes selon les pays, qu’il faut compter avec les moyens de paiement locaux et que le règlement multi devises peut s’imposer. Il faut donc vous assurer que votre prestataire de service de paiement est en mesure de gérer les transactions dans les pays ciblés.

À titre d’exemple, sur son site web Mangopay annonce précisément la liste des pays couverts par continent (en Europe, Amérique, Afrique, Asie, Moyen-orient…), de son côté Hipay annonce prendre en charge 150 devises. Quant à Stripe Connect , il ne gère pas l’Afrique et le Moyen-Orient.

Vous l’aurez compris les couvertures internationales diffèrent. Pensez donc à bien étudier les pays pris en charge par votre solution de paiement avant de vous lancer !

Les tarifs des PSP

Les PSP prennent des commissions sur les transactions effectuées. Ces commissions sont composées d’un montant fixe, généralement inférieur à 0,25€, et d’un pourcentage du montant de la transaction.
Le pourcentage et les frais fixes varient en fonction du mode de paiement, du pays dans lequel la transaction est réalisée, des volumes traités et du PSP. Aussi, il est préférable d’adresser les PSP ciblés en détaillant votre projet pour connaître les tarifs associés.

Les services additionnels des PSP

Les prestataires de services de paiement proposent bien souvent des services optionnels.

Ces services peuvent concerner la sécurisation pour, par exemple, faciliter la détection d’opérations frauduleuses ou encore pour permettre de gérer simplement les règles de doubles authentification (3DS 2.0) afin de maximiser vos taux de conversion.

Ces services annexes concernent également l’amélioration de l’expérience client sur la marketplace. Certains PSP permettent de proposer un parcours d’achat intégré et sans rupture, qui permet au client de payer sans quitter la plateforme. La personnalisation des pages de paiement afin de les mettre à la charte graphique de la marketplace est également une option proposée par plusieurs solutions de paiement. D’autres services additionnels permettent d’enregistrer sa carte bancaire sur la marketplace (via le PSP) afin de faciliter les achats futurs du client, tout en garantissant la sécurité des données. Les services proposés peuvent être très spécifiques !

Chez d’autres PSP, l’accent est mis sur les API et des outils ultra flexibles, qui permettent par exemple de synchroniser les paiements avec son propre système de facturation et même de gérer la communication avec les consommateurs.

L’important, avant d’opter pour un service, est de s’assurer de son utilité en gardant en tête que l’objectif est de faciliter les transactions, en augmenter le volume et gagner du temps !

La nature des produits et services proposés par la marketplace

Attention, les PSP n’acceptent pas la vente de tous les produits et services. En effet, les législations, la légalité de certaines activités, ou les conditions des fournisseurs, ne sont pas toujours les mêmes d’un pays à l’autre. Les activités prohibées peuvent donc varier selon les prestataires de services de paiement, même si l’on note des constantes comme la vente de narcotiques et de tabac, les systèmes pyramidaux, les sites de paris et jeux d’argent, les sites pour adultes, la voyance, les armes et les produits de contrefaçon…

Certains services financiers peuvent être proscrits comme ceux liés aux monnaies virtuelles, aux crédits et investissements, au transfert de cash…

 

Activité éligible, tarifs adaptés à votre budget, couverture internationale, moyens de paiements autorisés sont autant de critères déterminants dans le choix de votre prestataire de services de paiement. Pour affiner votre sélection, il est également utile de comparer la gestion des KYC d’un PSP à l’autre, d’examiner des éléments tels que la performance du SAV ou la possibilité de communiquer facilement vers vos clients. Plus le PSP sera adapté à votre place de marché, plus les transactions seront facilitées. Ça vaut la peine de s’y attarder !

Pourquoi le modèle marketplace connait-il autant de succès ?

Wizaplace - The Marketplace Maker

La solution de création de marketplace tout-en-un

24 rue de la gare, 69009 Lyon
+33 (0)9 67 38 89 55
contact@wizaplace.com