Deux ans après sa création aux Etats-Unis, la marketplace Facebook s’enrichit de nouvelles fonctionnalités portées par l’Intelligence Artificielle. Elle vient également renforcer son offre de location de logements pour concurrencer Le Bon Coin. Découvrons comment cette marketplace, qui draine déjà un tiers des usagers de Facebook, entend fidéliser sa communauté, améliorer l’expérience de ses utilisateurs et se positionner face aux poids lourds du marché.

Facebook Marketplace : quelques rappels « historiques » 

Lancée en France en 2017, la marketplace de Facebook a pour vocation de mettre en contact vendeurs et acheteurs au sein du réseau social depuis leur profil, via un modèle de petites annonces. Particuliers et entreprises peuvent publier des annonces de produits ou de services sur la marketplace. Plus de 800 millions de personnes se connectent à la plateforme chaque mois (données Facebook) !

Et le catalogue est déjà large : des millions de produits classés parmi dix catégories, des véhicules aux vêtements, en passant par l’immobilier, les loisirs ou encore l’électronique. Surfant sur la proximité, la marketplace utilise la géolocalisation pour proposer les annonces les plus adaptées aux acheteurs potentiels, qui peuvent affiner leurs paramètres de localisation et de recherche en fonction des produits ou des catégories.

La mise en relation et les transactions sont gérées gratuitement et librement par les utilisateurs. La plateforme ne prélève aucune commission, de même qu’elle ne gère ni le paiement ni la livraison. A noter cependant que depuis 2018, les vendeurs ont la possibilité de sponsoriser leurs annonces à travers différentes options de visibilité et de publicité : un business model permettant de générer des revenus sans ponctionner les ventes et qui rejoint celui d’une marketplace de renom sur le secteur.

Le positionnement de Facebook Marketplace laisse supposer, à juste titre, que la firme de Marc Zuckerberg souhaite prendre des parts à des géants comme E-bay, Le Bon Coin et Craiglist, son homologue américain. A ce titre, la plateforme se dote aujourd’hui de moyens d’envergure pour confirmer son statut de référence sur le secteur.

Pourquoi le modele marketplace connait-il autant de succès

 

Une offre immobilière plus complète pour la place de marché

A l’instar des Etats-Unis où la firme collabore avec Zumper et Appartment List depuis plus d’un an, la version française de la plateforme a concrétisé des partenariats avec des professionnels de l’immobilier, tels que ParuVendu, BoîteImmo ou encore Ubiflow. De quoi élargir et crédibiliser son offre, grâce à l’agrégation des annonces des agences immobilières, courtiers et autres gestionnaires de biens. Et aussi d’améliorer la recherche à travers l’apport de fonctionnalités déjà en place chez ces acteurs et auxquelles les utilisateurs sont habitués comme les filtres qui permettent une recherche en fonction du lieu, du prix, de la surface ou encore la visualisation sur une carte…  

Marketplace Facebook

Concernant le modèle économique, il reste inchangé – pour l’instant en tous cas – dans le sens où aucune commission n’est facturée aux professionnels. En revanche, comme aux US, il est fort probable que la monétisation de la plateforme passe par la sponsorisation des annonces.

La Marketplace Facebook, un acteur reconnu sur le marché de la location de logements en France ? Au regard de la concurrence frontale affichée à l’égard du Bon Coin en particulier, la compétition s’annonce sportive !

 

L’IA au service d’une marketplace plus intelligente

Facebook Marketplace n’est pas novice en matière d’Intelligence Artificielle, puisqu’elle utilise déjà 3 solutions d’IA qui fonctionnent de manière synergique :

  • Lumos : une plateforme de reconnaissance d’image qui permet d’améliorer la qualité des visuels
  • Deeptext : un moteur de compréhension qui traduit les descriptifs et les conversations Messenger pour les utilisateurs ne parlant pas la même langue
  • « M » : un outil qui propose des phrases adaptées pour faciliter et accélérer la communication

Une optimisation de l’expérience utilisateur notoire mais en dessous du potentiel que peuvent offrir les IA ! Aussi, pour maximiser son taux de conversion, maîtriser mieux ses coûts et faciliter toujours plus la recherche des utilisateurs, la marketplace compte bien aller plus loin, à l’instar d’un tiers de e-commerçants.

D’ailleurs, en octobre 2018, soit seulement deux ans après sa création, Facebook Marketplace annonçait de nouvelles fonctionnalités aux Etats-Unis portées par l’Intelligence Artificielle. Des outils qui permettent d’étendre les possibilités :

  • Indexation automatique des annonces dans les catégories les plus pertinentes en fonction d’une photo ou d’une description, même lexicalement pauvre
  • Suggestion de prix aux vendeurs lors de la mise en ligne de nouveaux produits, sur la base de produits similaires
  • Recommandation aux acheteurs, de produits similaires en vente sur la plateforme, à partir d’une simple photo de l’article souhaité : pratique en cas de rupture de stock !
  • Analyse des données telles que le sexe, l’âge ou encore la localisation des acheteurs potentiels pour proposer des annonces adaptées
  • Sécurisation des échanges et modération des contenus pour fédérer une communauté fiable : grâce à l’analyse d’image, de texte et de contexte, les annonces inappropriées, malveillantes ou non conformes aux règles du réseau social sont plus facilement identifiées. A ce titre, un système de notation et d’avis sur des points tels que la fiabilité ou la réactivité devrait être mis en place prochainement.

Il s’agit donc pour Facebook de proposer un accompagnement grand angle et intelligent aux vendeurs et aux acheteurs.

La marketplace ne s’arrête pas là : il est en effet envisagé, d’utiliser l’Intelligence Artificielle pour recommander des produits d’une manière tout à fait surprenante et novatrice ! En effet, à partir d’une simple photo, Facebook Marketplace permettra d’accorder des vêtements entre eux ou un meuble avec le style, la disposition et la surface d’une pièce ! Le champ des possibilités semble être infini…

 

En diversifiant son activité par l’ouverture d’une marketplace éponyme aux usagers de son réseau social, Facebook a frappé un grand coup ! Si l’on imagine aisément le bouleversement des habitudes de shopping en ligne lié aux IA, notamment avec l’avènement de la reconnaissance d’images qui représente un des enjeux importants, force est de constater que la plateforme a souhaité se positionner rapidement au cœur de ce changement ! D’ailleurs, on note +100% d’engagement de la part des consommateurs en deux ans, vis-à-vis de Facebook Marketplace, grâce au seul service d’indexation automatique. En attaquant frontalement le Bon Coin avec une offre immobilière pertinente, il y a fort à parier que le marché devra bientôt compter sur un acteur majeur supplémentaire !

Articles qui pourraient vous intéresser