Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques, la vente de seconde main, ou vente de produits d’occasion, s’est largement développée ces dernières années. Et pour suivre cette tendance, de nombreux acteurs ont développé leur marketplace afin de profiter de cette nouvelle économie. Il faut dire que les avantages ne concernent pas que les consommateurs : tout le monde profite, à sa manière, du développement de la vente de seconde main. Les acteurs établis du milieu de la mode comme Kiabi, avec Seconde main by Kiabi, et La Redoute avec La Reboucle, ainsi que de nouveaux acteurs comme Reconomia, spécialisé dans la vente d’électroménager d’occasion, veulent leur part du gâteau. Découvrez dans notre article les raisons du succès des marketplaces de seconde main.

Qu’est-ce qu’une marketplace de seconde main ?

Les marketplaces de seconde main sont des interfaces numériques permettant la vente de produits qui, par définition, ne sont pas neufs. Des vêtements aux produits de maison en passant par les biens culturels, toutes les catégories de produits sont désormais représentées. Ces marketplaces peuvent être divisées en deux catégories.

– Les plateformes permettant de mettre en relation, directe ou indirecte, des particuliers souhaitant acheter ou vendre des biens d’occasions.

– Les plateformes récupérant des produits défectueux et les réparant avant de les remettre en vente, ce que l’on appelle plus généralement la vente reconditionnée.

Quelles sont les motivations derrière le lancement d’une marketplace de seconde main ?

Devenir pionnier de la seconde main en investissant cette nouvelle part de marché

Les marketplaces de seconde main ont tout pour séduire les entreprises : elles sont plébiscitées en masse par un public toujours plus large, lui-même encouragé par une situation économique compliquée et une conscience écologique grandissante. De plus, en mettant facilement en relation des particuliers entre eux, plus besoin de concevoir, manufacturer un produit et penser une stratégie marketing : il suffit de récupérer une marge pour réaliser des bénéfices conséquents.

C’est la raison pour laquelle, dans le milieu de la mode qui est le premier concerné par l’économie circulaire, les géants du domaine sont bien décidés à profiter de la tendance.

D’abord La Redoute, avec sa marketplace La Reboucle. Depuis 2021, il est possible de revendre ses vêtements sur la marketplace lancée par le mastodonte français du prêt-à-porter et de la décoration. Pour se démarquer de la concurrence, le géant mise sur une sélection de vendeurs répondant à des critères stricts. Parmi ces critères, l’un des plus important est écologique. L’enseigne assure intégrer plus de 60 % de produits dits responsables dans ses collections, c’est-à-dire répondant à des critères de RSE portant soit sur la matière, la production en proche import ou le made in France.

Vient ensuite Kiabi, avec son site sobrement appelé Seconde main by Kiabi. Depuis le mois d’avril 2022, cette nouvelle marketplace permet aux particuliers de revendre leurs vêtements. Pour se démarquer, la plateforme joue sur sa notoriété : il est possible de récupérer ses ventes sur son compte bancaire, mais également sous forme de bons d’achats majorés de 20 % dans toutes les enseignes de la marque.

Répondre aux exigences réglementaires environnementales

La loi Anti-Gaspillage et Économie Circulaire (loi AGEC), promulguée en 2020, vise à passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire, en s’attaquant aux produits alimentaires – dont les quantités de nourriture consommable jetées chaque année sont désastreuses – mais également non alimentaires. Elle insiste sur la prise en compte de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et soutient le réemploi des produits (recyclage), en donnant la préférence à la réparation plutôt qu’à la suppression d’un item défectueux. En y regardant de plus près, les marketplaces de seconde main répondent parfaitement aux recommandations de la loi AGEC et y trouvent un excellent moyen d’allier exigences réglementaires et opportunité de business. En outre, la création d’une marketplace de seconde main permet de valoriser l’image de marque de l’enseigne, de l’identifier comme une entreprise responsable ainsi que de capter une audience plus sensible à la cause environnementale.

Lire aussi : Marketplace : un levier pour répondre aux défis de la lutte anti-gaspillage

Marketplace de seconde main : un nouveau levier de croissance

Le marché de l’occasion offre, bien évidemment, une possibilité de croissance exceptionnelle pour les entreprises. Dans le contexte économique et écologique actuel, la demande pour les produits de seconde main va continuer d’augmenter. Ce secteur est donc particulièrement juteux.

De plus, les entreprises ne prennent pas de grands risques en misant sur les marketplaces circulaires. Soit il s’agit pour elle de se placer en simple intermédiaire entre les particuliers, soit il s’agit d’un excellent moyen de valoriser les déchets tout en générant des profits. Pour les entreprises comme Kiabi, l’économie circulaire n’a jamais si bien porté son nom : ces enseignes trouvent ici l’opportunité de vendre deux fois le même produit. Une aubaine dont il serait dommage de se priver, d’autant que de plus en plus d’acteurs prennent conscience de l’opportunité que représentent les marketplaces de seconde main.

Créez votre marketplace de seconde main facilement grâce à Wizaplace

 Il existe un dernier avantage indéniable de la marketplace de seconde main : elle est très simple à mettre en place Pour peu que vous vous dotiez des bons outils. Avec Wizaplace, vous pouvez créer rapidement et sans expertise préalable une marketplace d’économie circulaire de qualité.

Dans un seul et même espace, centralisez vos back offices administrateurs et vendeurs et votre front office. La gestion de votre plateforme devient alors un jeu d’enfant, le risque d’erreur est radicalement diminué et vous pouvez opérer en quelques clics des modifications sur l’ensemble de l’infrastructure de votre marketplace.

Un dashboard clair et personnalisable, à l’ergonomie pensée pour accueillir de nombreux indicateurs et trouver l’information souhaitée en un clin d’œil, vous permet de piloter votre activité et d’organiser votre catalogue d’une main de maître.

Vous possédez déjà des outils bien intégrés dans vos process de vente ? Avec nos API ouvertes, intégrez-les facilement et continuez à travailler comme vous avez toujours eu l’habitude de le faire.

En d’autres termes, Wizaplace vous propose une solution SaaS simple et tout-en-un pour donner vie à votre projet de marketplace de seconde main. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

Wizaplace - The Marketplace Maker

La solution de création de marketplace tout-en-un

144 Rue d'Odin
Immeuble Le Mustang
34000 MONTPELLIER
+33 (0)4 84 25 80 20
contact@wizaplace.com