Elles sont jeunes, dynamiques et pleines de potentiel : les marketplaces françaises intéressent de près les investisseurs. L’année 2019 a ainsi été marquée par de spectaculaires levées de fonds, qui permettent aux pépites tricolores d’agrandir leur horizon et de lorgner vers l’international. Si elles évoluent dans des secteurs d’activités variés, elles ont l’innovation et l’ambition pour points communs, ainsi qu’un modèle particulièrement adapté à la transition digitale : la marketplace.

Palmarès des plus grosses levées de fonds réalisées par des marketplaces françaises en 2019

1. Meero

Le principe de la marketplace ? Mettre en relation des photographes du monde entier avec des entreprises souhaitant réaliser des reportages photo. Actuellement, la plateforme compte 60 000 photographes, livrant un shooting toutes les 25 secondes. Une force de frappe conséquente qui a permis de séduire les investisseurs.
En seulement 5 ans d’existence, Meero est devenue en 2019 la 6ème licorne française avec une levée de fonds record : 205 millions d’euros ! Une somme qui vient s’ajouter aux 45 millions déjà levés en 2018. En hyper-croissance constante, la start-up compte des bureaux en Amérique, en Asie et plus récemment en Australie.
Cette nouvelle levée de fonds devrait lui permettre d’accroître sa présence à l’international, d’assoir sa place de leader du marché en continuant à développer sa technologie, tout en renforçant ses ressources humaines. Meero souhaite également s’ouvrir au B2C, en donnant la possibilité à ses photographes de proposer des portraits ou des photos de mariage aux particuliers.

 

2. Doctolib

2019 a été l’année de la consécration pour Doctolib, celle où la scale-up française est enfin devenue une licorne ! Une prouesse rendue possible par une levée de fonds de 150 millions d’euros, faisant suite à deux précédents tours de table en 2017. Grâce à cette opération, la société affiche désormais une valorisation supérieure à 1 milliard d’euros.
Après une implantation réussie en Allemagne, la marketplace qui met en relation les professionnels de santé avec le grand public, ambitionne de poursuivre son développement à l’international. La plateforme souhaite également accélérer le déploiement de son service de téléconsultation. À ce jour, Doctolib regroupe 115 000 médecins, 2 000 établissements partenaires et revendique 50 millions de visites mensuelles.

 

3. ManoMano

Après une levée de fonds de 110 millions d’euros en 2019, ManoMano a fait fort en levant de nouveau 125 millions d’euros début 2020. La marketplace dédiée aux articles de bricolage et de jardinage veut ainsi conforter sa place de leader européen, en développant notamment son catalogue et son portefeuille marchands au Royaume Uni, en Allemagne, Italie et Espagne. Cette nouvelle levée de fonds devrait permettre à la scale-up de recruter 200 personnes qui viendront s’ajouter aux 550 employés déjà présents dans 6 pays d’Europe.
Depuis sa création en 2013, Mano Mano n’a cessé de croître, en réalisant des tours de table à un rythme effréné. Une hyper-croissance qui lui permet d’afficher plus de 4 millions de références pour 3,5 millions de clients actifs.

 

4. Vestiaire Collective

Vestiaire Collective boucle un nouveau tour de 40 millions d’euros. La plateforme dédiée aux vêtements et accessoires de luxe mise sur la data et la tech, alliés à son ADN mode, pour devenir le leader mondial sur le marché du luxe de seconde main. Réalisant 79% de ses ventes à l’étranger, la marketplace souhaite se déployer sur de nouveaux marchés, notamment en Asie où le luxe français est fortement apprécié.
Mais surtout, elle ambitionne de développer de nouvelles technologies pour « permettre aux marques et aux distributeurs de promouvoir une consommation durable et circulaire ». Un positionnement intéressant à l’heure où les modes de consommation changent, pour tendre vers un modèle plus « sustainable ». Avec 120 nouvelles recrues dans l’équipe technique en 2018, et des investissements continus dans la recherche de nouveaux talents, la marketplace française poursuit sa croissance avec en ligne de mire : Taïwan, la Thaïlande, l’Indonésie, l’Inde, la Malaisie, mais aussi les Emirats arabes unis ou encore l’Arabie Saoudite.

 

5. Heetch

Autrefois application de transport entre particuliers, Heetch a réussi sa transformation vers la plateforme de VTC plus classique. Forte de ce nouveau positionnement, la start-up a même réussi à réunir 34 millions d’euros lors d’une levée de fonds opérée en mai 2019.
Heetch entend ainsi renforcer ses équipes techniques afin d’accélérer son développement en France, Belgique et en Afrique francophone. Pour y parvenir, la société a pour crédo de s’associer avec un entrepreneur local, afin de créer une entreprise en partie française et en partie locale.

 

Pourquoi le modele marketplace connait-il autant de succès

 

6. Fretlink

Repenser le transport routier avec ses 25 millions d’euros levés, c’est l’objectif de Fretlink ! Cette marketplace logistique met en relation des affréteurs de marchandises avec des transporteurs locaux. Grâce à cette nouvelle étape de développement, la start-up cherche à enrichir son offre de différents services, tel que l’achat de camions ou d’équipements, pour ne plus être qu’un simple intermédiaire.
La solution développée par Fretlink permet de garantir à ses clients une grande visibilité sur leurs coûts logistiques, tout en leur proposant des axes d’optimisation. Une formule gagnante, puisqu’en trois ans d’existence la plateforme a su convaincre plus de 400 clients, dont des pointures de l’industrie.
Sa récente levée de fonds doit permettre à la société d’ouvrir plusieurs bureaux commerciaux en Europe, notamment en Allemagne, Belgique et Pologne. Pour réussir ce nouveau passage à l’échelle, Fretlink a prévu de recruter une centaine de salariés d’ici fin 2020, qui rejoindront l’équipe actuellement composée de 80 collaborateurs.

 

7. Malt

Malt, la célèbre marketplace dédiée aux freelances s’envole elle aussi à la conquête de l’Europe et lève 25 millions d’euros ! En ligne de mire : l’Espagne, où elle compte déjà 10 000 freelances, mais aussi l’Allemagne et les Pays-Bas où elle entend doubler la mise.
L’objectif à 5 ans : être présente dans une dizaine de pays. Pour s’en donner les moyens, Malt entend doubler ses effectifs, en passant de 100 à 200 collaborateurs. Cette récente augmentation de capital doit également permettre à la plateforme de se déployer vers les grands comptes. Fondée en 2013, la marketplace réunit 100 000 freelances pour 15 000 clients grands comptes.

 

8. Qare

Gare à Doctolib ! Qare, marketplace de téléconsultation, vient de lever 20 millions d’euros pour damer le pion au leader de la prise de rendez-vous médicaux. Cette levée de fonds arrive dans un contexte plus que favorable, puisque l’Assurance Maladie autorise le remboursement de certaines téléconsultations, depuis le 1er janvier 2019. Un marché particulièrement intéressant à l’aune des déserts médicaux et des pathologies de longue durée.
Avec cette levée de fonds, Qare espère conquérir des parts de marché suffisamment tôt. Sa plateforme entièrement dédiée à la téléconsultation a su séduire 300 professionnels de santé équipés. Pour familiariser et former les médecins à la téléconsultation, la marketplace compte développer sa Qare Academy. La start-up ambitionne d’équiper 15 000 professionnels en 2020, sur le modèle d’un abonnement de 75 euros/mois.

 

9. One Park

La start-up One park, qui permet aux automobilistes de réserver et comparer une place dans les 1500 parkings référencés sur sa plateforme, a bouclé son deuxième tour de table avec 15 millions d’euros !
Cette levée permettra d’étendre le nombre de parking disponibles sur la plateforme en France et de partir à la conquête, elle aussi, de l’Europe. En réussissant à convaincre AccorHotels et le groupe ADP d’investir dans son capital, One Park accède à un important levier de croissance, puisque ces investisseurs stratégiques disposent de 4700 hôtels dans 100 pays et de 40 000 places de parking dans les gares et aéroports parisiens.
Le business model de One Park consiste en effet à négocier l’accès à des parkings d’hôtels, d’entreprises ou de bailleurs sociaux, pour offrir un stationnement temporaire dans des centre-ville saturés. L’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal constituent les principaux marchés visés par la marketplace française. À horizon 2023, OnePark prévoit de référencer 5000 parkings.

 

10. Iziwork

Izi Work clôture ce classement des levées de fonds françaises en 2019, avec un montant levé de 12 millions d’euros ! La jeune pousse parisienne ayant pour vocation de digitaliser l’intérim continue son déploiement en France grâce à cette nouvelle levée, et compte partir à la conquête de l’Europe cette année. La start-up revendique aujourd’hui 200 000 intérimaires et 200 entreprises clientes dans 200 villes en France ! Il semblerait que le futur du travail soit un marché plein de promesses, avec 4 000 nouveaux inscrits par semaine.
Pour accélérer sa croissance et conquérir le marché, Iziwork va doubler ses investissements en R&D, tout en continuant son partenariat stratégique avec Pôle emploi.

 

Levées de fonds 2020 : une année qui commence sur les chapeaux de roues !

Que ManoMano en soit témoin avec ses 125 millions d’euros levés début 2020, à l’aube d’une nouvelle décennie, le marché est en ébullition ! L’année a à peine commencé que les levées de fonds se succèdent.

Spécialisée dans le travail temporaire, la start-up aixoise Gojob vient ainsi de réunir 11 millions d’euros, qui lui serviront notamment à poursuivre son développement commercial et à investir dans la R&D.

À Nantes, c’est Shopopop, leader de la livraison collaborative de courses et de colis à domicile entre particuliers, qui vient de boucler un tour de table de 4 millions d’euros. Ces fonds lui permettront de renforcer ses équipes pour se déployer hors de l’Hexagone. Dans l’économie collaborative toujours, la marketplace Cettefamille, qui met en relation des personnes seniors avec des familles d’accueil, vient-elle aussi de lever 4 millions d’euros.

À Lyon, les investisseurs ont été convaincus par Marketparts, en augmentant de 3 millions d’euros son capital. Spécialisée dans la vente de pièces automobiles détachées entre professionnels, la start-up souhaite avec cette première levée de fonds recruter 250 nouveaux fournisseurs et développer de nouveaux services.

Enfin, on peut également citer les 2 millions d’euros levés par Nanny Bag, la jeune pousse qui permet aux voyageurs de réserver une consigne à bagages le temps d’une longue escale. Déjà présente dans une trentaine de pays pour 4 000 consignes, la marketplace compte sur ces fonds pour accélérer le rythme et ouvrir 150 nouvelles villes, dans un secteur très concurrentiel.

 

Top 10 des plus grosses levées de fonds de marketplaces francaises en 2019

 

 

Pourquoi le modèle marketplace connait-il autant de succès ?

Wizaplace - The Marketplace Maker

La solution de création de marketplace tout-en-un

2 quai du commerce, 69009 Lyon
+33 (0)9 67 38 89 55
contact@wizaplace.com