Leader du e-commerce en Amérique du Sud, et présente dans 18 pays du continent, la marketplace argentine MercadoLibre connaît une croissance fulgurante. Elle peut se vanter d’une substantielle levée de fonds de 800 millions de dollars réalisée en 2018. Une carte maîtresse qui devrait lui permettre de poursuivre un développement technologique adapté aux défis culturels et géopolitiques latino-américains, et faire face à la concurrence agressive du géant Amazon sur son territoire.

MercadoLibre, le cador du e-commerce sud-américain

Fondée en 1997 par Marcos Galperin, la marketplace MercadoLibre, MELI pour les intimes, a débuté son activité par un système d’enchères, lui valant le surnom d’eBay d’Amérique Latine.

Aujourd’hui, elle a évolué vers un catalogue généraliste qui référence des catégories variées telles que livres, matériaux de construction ou encore produits technologiques. Malgré la tempête financière qui a secoué l’Argentine et des challenges de taille à surmonter (fluctuation brutale des taux de change, l’augmentation des tarifs postaux, grèves des chauffeurs routiers) la croissance de MercadoLibre, qui compte aujourd’hui 138 millions d’utilisateurs à travers toute l’Amérique Latine, est stupéfiante : 355,3 millions de dollars de revenus, soit une augmentation annuelle de 58,3% par rapport à 2017, un volume de marchandises brut de plus de 7,2 milliards de dollars et 83,5 millions de produits vendus au troisième trimestre 2018. Classée juste après les marketplaces mondiales Alibaba, Amazon, JD, Rakuten et eBay, selon le volume de transactions, MercadoLibre supplante la n°3, Rakuten, en termes de capitalisation boursière !

Pourquoi le modele marketplace connait-il autant de succès

Un succès que la géante sud-américaine doit à sa capacité à comprendre le marché local et les attentes des différentes populations pour s’y adapter. En effet, l’économie de l’Amérique Latine repose encore en large partie sur les transactions en espèces, la moitié de la population ne possédant ni compte bancaire, ni carte de crédit.

A ce titre, la marketplace propose une offre de prêt aux marchands tiers ne pouvant y avoir accès par l’intermédiaire des banques, pour cause d’inéligibilité. C’est donc en tenant compte de cette spécificité intrinsèque à son environnement économique et social, que la plateforme numérique de paiements MercadoPago a été créée.

Elle compte à son actif 103,9 millions de transactions en 2018, soit 66,7% de plus qu’en 2017. Une montée en flèche qui s’illustre également pour MercadoEnvios, la plateforme de logistique et de distribution de MercadoLibre, qui a expédié 54,3 millions d’articles en 2018, soit une hausse de 30,2% sur un an. Notons également que la marketplace argentine s’est dotée d’une plateforme de publicité, MercadoClicks, pour la promotion de l’offre des marchands au sein de la plateforme.

Développement et concurrence de MercadoLibre

MercadoLibre compte s’engager plus fortement envers le Mexique en investissant pour le pays 300 millions de dollars. L’objectif de la plateforme est de favoriser l’inclusion financière, développer l’économie du pays et créer des emplois. Une manière de renforcer le marché intérieur et contribuer à l’égalité des chances … à travers la technologie.

D’ailleurs, la marketplace argentine entend poursuivre le développement de solutions technologiques

telles que le portefeuille numérique de MercadoPago, les cartes prépayées, notamment au Mexique ou encore les paiements par QRCode. A ce titre, MercadoLibre a su rallier à sa plateforme MercadoPago, lors d’une campagne de communication stratégique, une large part des nombreux commerçants chinois présents en Argentine, afin de massifier ce type de paiement.

L’ultra dynamisme de cette activité e-commerçante, associée à une classe moyenne en pleine croissance, dans un territoire connaissant le plus fort taux de pénétration internet au monde… il n’en fallait pas plus pour qu’Amazon se laisse tenter une percée sur le marché sud-américain !

En effet, au Brésil, depuis le début de l’année 2019, Amazon a élargi son offre initiale (livres et produits digitaux), aux gammes d’articles pour bébé, jouets, beauté et soin. Ce qui représente plus de 120 000 produits répartis en 15 catégories. La firme de Jeff Bezos place également de solides jalons en installant un nouveau centre logistique à Sao Paolo ou encore, en mettant en place un accord avec CargoX, startup brésilienne de transport routier pour palier au manque de voies ferrées et navigables.
Cependant, le contexte reste difficile : crise politique, structure fiscale variant d’un état à l’autre, système de paiement différents, défis liés à la technologie et nécessité d’adaptation de la part du géant Américain … L’autochtone MercadoLibre possède quelques longueurs d’avance sur l’envahisseur, mais doit rester vigilant.

 

> A lire aussi : Ces marketplaces peu connues en France #2 : le cas de Pinduoduo en Chine

> A lire aussi : Ces marketplaces peu connues en France #1 : le cas de Jumia en Afrique

Wizaplace - The Marketplace Maker

La solution de création de marketplace tout-en-un

24 rue de la gare, 69009 Lyon
+33 (0)9 67 38 89 55
contact@wizaplace.com